Termes de référence des cinquièmes journées scientifiques du CAMES

Télécharger les TDR


Thème : Optimisation des ressources, pour le développement d’une recherche efficace.

1. Contexte et justification

La science, l’innovation et la technologie (SIT) sont de plus en plus reconnues dans le monde comme de puissants instruments de croissance économique et de développement durable d’un pays.

Dans ce contexte, les institutions d’enseignement supérieur et de recherche africaines, avec l’appui des décideurs publics et du secteur privé, devraient être à travers la recherche, des actrices incontournables de développement et de promotion des SIT.

Cependant, bien que des progrès aient été réalisés dans la production scientifique des universités africaines, dans l’ensemble, elles sont encore à la traîne par rapport aux universités d’autres régions du monde (Maassen, 2020). En effet, leur position scientifique internationale, évaluée à travers leur part mondiale de publications, ne revèle que 2,6 % de publications en 2014, dont 1,4 % en Afrique subsaharienne [UNESCO, 2015] et 0,1 % de brevets pour l’Afrique subsaharienne en 2013 [UNESCO, 2015].

Les raisons de cette situation sont entre autres :

Pour relever ces défis et faire de la science, l’innovation et la technologie un puissant levier pour le développement économique et social durable de l’Afrique, de nombreuses initiatives volontaristes de renforcement de systèmes de recherche scientifique et de l’innovation ou de promotion de talents sont mises en œuvre, aux niveaux international, continental et régional, parmi lesquelles on peut citer : New AfricanEuropean university collaboration (AU-EU, 2021), Stratégie pour la science, la technologie et l’innovation en Afrique (STISA-2024, Union Africaine), Conseil Africain de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Union Africaine, 2014), Prix scientifique Kwamé-Nkrumah (Union africaine, 2008), Réseaux des Centres d’Excellences en Afrique (UEMOA, BAD, Banque Mondiale, DAAD, ARUA), DIES/CREST Online Training Course for Supervisors of Doctoral Candidates at African Universities (Stellenbosch University — South Africa), Programme d’Appui à la Recherche et l’Innovation (CEDEAO), Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM, 2014), African Research Universities Alliance (ARUA, 2015), Prix Macky Sall pour la Recherche (CAMES, 2020), les Programmes Thématiques de Recherche du CAMES/Journées Scientifiques (PTRC, 2013), les Olympiades universitaires du CAMES (2018).

Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), Institution régionale et intergouvernementale de coordination et d’harmonisation des politiques d’enseignement supérieur et de recherche, au service du développement de ses 19 pays membres répartis entre les sous-régions de l’Afrique Centrale, de l’Afrique occidentale, des Grands Lacs et de l’Océan Indien, en tant que pionnier dans la construction d’un espace africain de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a, dans le cadre de ses missions, un devoir d’accompagnement vis-à-vis de ses États membres, afin de contribuer au développement durable de l’Afrique par la science, l’innovation et la technologie.

Ainsi, le Conseil des Ministres du CAMES, lors de sa 30e session tenue, à Cotonou (Bénin, 2013), a adopté dans le cadre du Plan Stratégique du Développement du CAMES 2015-2019, des mesures fortes pour impulser une nouvelle dynamique de recherche, au service du développement des États membres, à travers : (i) l’instauration des nouveaux Programmes Thématiques de Recherche (PTRC) et (ii) l’institution des Journées Scientifiques du CAMES.

Ainsi, l’arrêté N° 044/82-15 du 07/03/2015 du Secrétaire Général du CAMES fixe le cadre d’orientation et d’organisation des PTRC :

C’est dans ce cadre que le Secrétariat Général du CAMES organise à Dakar, au Sénégal, en partenariat avec le Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG), du 6 au 9 décembre 2021, la 5 e édition des JSDC (JSDC-5), sous le thème « Optimisation des ressources, pour le développement d’une recherche efficace ». Ces JSDC-5 ont été précédées par celles de Ouidah (Bénin) en 2019, Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2017, Dakar (Sénégal) en 2015 et Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2013.

À titre de rappel, les PTRC s’articulent autour des champs thématiques suivants : (i) Biodiversité ; (ii) Changements climatiques ; (iii) Énergie ; (iv) Mines, Pétrole et Sol ; (v) Gouvernance et Développement ; (vi) Innovation Technologique et Transformation ; (vii) Langues, Sociétés, Cultures et Civilisations ; (viii) Pharmacopée et Médecine Traditionnelle Africaines ; (ix) Santé ; (x) Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ; (xi) Socio-économie et Marché ; (xii) Technologies de l’Information et de la Communication.

NB : Les travaux du PTR Santé seront co-organisés par le CAMES et la Fondation allemande pour la Recherche (DFG), selon un protocole d’accord bien établi

2. Objectifs

Les JSDC-5 devraient permettre de :

3. Résultats attendus

4. Méthodologie

4.1. Organisation

Les JSDC-5 seront organisées au CESAG, à Dakar (Sénégal), en 4 jours en s’appuyant sur :

La dernière journée, soit le 9 décembre 2021, sera consacrée, pour ceux qui le souhaitent, à la découverte de quelques sites touristiques de la ville de Dakar et environs.

Chronogramme des différentes étapes des JSDC-5
Activités Date
1. Inscription 1er avril — 30 juin 2021
2. Évaluation des propositions de communications 1er - 10 juillet 2021
3. Notification aux candidats sélectionnés 11 — 15 juillet 2021
4. Paiement des frais de participation 16 juillet — 31 octobre 2021
5. Déroulement des JSDC-5 6 — 9 décembre 2021

4.2. Site des travaux

Le Centre Africain d’Études Supérieures en Gestion (CESAG), dont le siège est à Dakar, au Sénégal, est un établissement public international de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), placé sous la tutelle de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il est spécialisé dans la formation, le conseil et la recherche appliquée en management. La mission qui lui est assignée par les Chefs d’État de l’Union est d’accompagner les entreprises et institutions africaines dans le renforcement des capacités humaines, en vue de les rendre plus performantes. Pour la mise en œuvre de ses activités, le CESAG est organisé en trois (03) grands pôles :

4.3. Modalités d’intervention

4.4. Suivi des actes du colloque

5. Participation

5.1 Cibles

Les JSDC-5 sont ouvertes aux acteurs suivants :

5.2 Conditions de participation

Les conditions de participation se déclinent comme suit :

Pour ceux qui souhaitent communiquer :

Pour les participants simples

5.3 Dispositions anti-COVID-19

Respect des gestes et mesures barrières au COVID-19 en vigueur

6. Soumission des propositions de communications

Les propositions de communications sont à soumettre à travers la plateforme des JSDC-5 (https://jsdc.cames.online), du 01 avril au 30 juin 2021. Toute proposition soumise après cette période sera rejetée.

Les propositions comprendront :

Les propositions seront étudiées en toute confidentialité par le comité scientifique du PTRC. En cas d’acceptation, les candidats en seront notifiés. Seules les communications sélectionnées donneront lieu à des attestations et seront publiées dans les actes du Colloque, sous réserve du paiement de frais de participation et de la participation effective aux JSDC-5.

7. Conditions de publication dans la Revue RAMReS

Les articles complets des communications sélectionnées pourront être soumis par les candidats dans la « Revue Africaine et Malgache de Recherches Scientifiques — RAMReS » : http://publication.lecames.org/ . La présentation de l’article devra obéir aux instructions aux auteurs de chaque série de la Revue RAMReS.

Les frais d’instruction et d’édition des articles sont fixés à 100 000 FCFA (25 000 FCFA à la soumission pour instruction et 75 000 FCFA à l’acceptation pour la publication).